LES CELLULES DE MAISONS

Au sein de l’église FFIM, les cellules de maison jouent un rôle majeur dans la vie de la communauté. Dans cette interview, les responsables de l’église reviennent sur l’historique et le bien fondé des cellules de maison.

COMMENT LES CELLULES DE MAISONS ONT-ELLES ÉTÉ MISES EN PLACE AU SEIN DE L'EGLISE FFIM ?

Le ministère FFIM a commencé dans une maison il y a une dizaine d’années. Pour croître, il nous est apparu logique de créer des cellules de maison dans les différents quartiers où résidaient les membres de notre jeune église. La cellule de maison est une occasion unique de vivre un moment de convivialité avec les autres frères et sœurs de l’église. C’est l’expression de la communion fraternelle de proximité à laquelle Dieu nous appelle. C’est un lieu de partage et d’exhortation autour de la parole de Dieu, avec la possibilité de poser librement toutes sortes de question. En cela, nous croyons que la cellule de maison est non seulement un puissant levier de la croissance spirituelle, mais également un moyen simple et efficace pour évangéliser. 

 

L'EGLISE COMPTAIT UNE DIZAINES DE CELLULES DE MAISONS AU DÉPART. AUJOURD'HUI, ELLE N'EN COMPTE QUE CINQ,, POURQUOI ?

Au départ, ces réunions ressemblaient plus à des réunions de prière familiale et n’apportaient donc pas toutes les vertus attendues. Face à ce constat, les dirigeants de l’assemblée ont décidé de structurer davantage les cellules en les regroupant et en mettant à leur tête des leaders capables de dispenser des enseignements adaptés aux différentes réunions.

 

COMMENT EST NÉE L’IDÉE DE SÉPARER LES ADULTES DES JEUNES DANS LE CADRE DES CELLULES ?

Malgré les restructurations, les cellules gardaient toujours un aspect très familial puisque les parents et leurs enfants assistaient ensemble aux réunions et partageaient les mêmes sujets d’exhortation et d’enseignement. Ce fonctionnement ne posait pas de problème jusqu’au jour où des jeunes non convertis ont commencé à fréquenter régulièrement la cellule de Branly à Melun. 

Rapidement, nous avons constaté qu’ils étaient très intéressés par la Parole, mais certains jeunes hésitaient à s’exprimer ou poser certaines questions en présence des adultes. Je me souviens que notre frère Dan, ses frères et ses amis fréquentaient cette cellule. Nous avons clairement ressenti que les besoins et les attentes de ses jeunes envers la parole n’étaient pas les mêmes que ceux des parents. C’est donc dans ce contexte que la première cellule consacrée à la jeunesse a été ouverte sur Savigny le Temple chez la famille O. Nous avons débuté avec seulement deux personnes puis en l’espace d’un mois nous comptions une dizaine de participants. Par la grâce de Dieu beaucoup de conversions ont eu lieu au milieu de la jeunesse de Savigny. Nous avons expérimenté des réunions avec plus de cinquante jeunes qui venaient écouter la parole de Dieu. 

 

COMMENT LE NOMBRE DE CELLULES CONSACRÉES AUX JEUNES A PROGRESSE EN COMPARAISON AVEC CELUI DES ADULTES ?

 

Face au même constat de la nécessité de séparer les jeunes des adultes, une deuxième cellule de jeunes au Mée-sur-Seine a été mise en place. Quelques années plus tard cette cellule a été transférée à Moissy-Cramayel. L’évangélisation et la croissance spirituelle des jeunes étaient telles, que Dieu nous a permis d’ouvrir une nouvelle cellule de jeunes à Melun en 2010. Notre intérêt pour l’évangélisation des jeunes et leur croissance spirituelle s’est fait au détriment des cellules adultes. Toute cette expérience avec les cellules de jeunes nous a permis de réaliser rapidement le suivi et l’encadrement d’une quarantaine de jeunes par la grâce de Dieu. Ce travail auprès des jeunes aurait été plus difficile sans les cellules.

 

UNE NOUVELLE CELLULE ADULTE VIENT D'ÊTRE MISE EN PLACE SUR SAVIGNY-LE-TEMPLE. POURQUOI SI TARDIVEMENT ?

L’expansion des cellules de jeunes en 2012 (Moissy, Savigny, Melun) a fragilisé la structure familiale des cellules adultes (Melun Almont & Mézereaux) en les amputant de leurs jeunes membres. Certains membres investis du désir de bénéficier d’une cellule d’adultes sur Savigny, ont commencé à se manifester courant 2010. Malheureusement à cette période, les conditions idéales pour démarrer une cellule de ce type n’étaient pas réunies. Et enfin Dieu a répondu aux prières des adultes avec la venue d’une nouvelle famille au sein de l’assemblée. La mise en place de cette cellule des adultes à Savigny le temple si longtemps attendue a été effective en septembre dernier. 

 

QUE POURRIEZ-VOUS NOUS DIRE EN CONCLUSION SUR CE VOLET SPECIAL CONSACRE AUX CELLULES DE MAISONS ?

Après plus de dix ans d’expérience les cellules de maison ont connu des hauts et des bas, des succès et des erreurs. Toutefois, ces cellules de maison demeurent le point fort de la stratégie de croissance et de développement de l’assemblée FFIM. Avec le temps, les leaders ont appris à être encore plus rigoureux sur les conditions à réunir préalablement pour l’ouverture d’une cellule, à savoir :

- Un foyer paisible et accueillant investi d’un bon témoignage pour garantir la régularité et la pérennité des réunions propices à une atmosphère spirituelle favorable.

- Le choix d’un ou deux leaders aptes - La motivation des membres qui souhaitent commencer cette cellule.

- Le dernier et pas le moindre, la conviction du Saint esprit pour l’ouverture de cette cellule.

Nous souhaiterions terminer, en remerciant chaleureusement tous les foyers qui nous ont accueillis ou qui accueillent encore à ce jour des cellules de maison. Que notre Dieu si fidèle, qui n’oublie aucun des sacrifices pour l’avancement de son royaume, vous en bénisse abondamment au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. 

La rédaction.


Écrire commentaire

Commentaires: 0